• ZEC

    Bijoux fantaisies

    LE MÉLANGE DES MATIÈRES : LE CUIR, VERRE, BOIS, METAL

    ZEC est née il y a bien longtemps avec l’envie de création simple, épurée, mais avec ce détail qui fait l’originalité.

    Mon travail est basé sur une recherche perpétuelle de cuir de veau ou chèvre européen uniquement, qui correspond à ce que je souhaite réaliser. Mes créations partent donc toujours de mon imagination. Les fermoirs sont travaillés, aimantés et anti-allergènes. Les boucles d’oreilles et les bagues sont composées de différents matériaux entremêlés pour aboutir à une création simple mais originale.

    LE LOCAL

    PASCAL VAUTRIN

    Peintre

    Mes peintures sont très colorées, j’aime beaucoup utiliser les couleurs dominantes dans mes créations. Quand je peins, je donne beaucoup de force dans mes peintures, le geste est rapide et la couleur me permet justement de donner cette impression d’énergie du trait. Je m’intéresse aussi à de vieux meubles, je les restaure, les transforme parfois et les décore avec des ajouts de mosaïque et autres objets insolites chinés chez Emmaus.

    Acheter chez Emmaus, c’est ma manière de contribuer à un mouvement de solidarité et d’aider une partie de la population en marge de la société.

    LE LOCAL

    PAULO GALVAO DE ALMEIDA

    Verrier

    Né en 1966, électronicien de formation, attiré par l’art au travers d’une pratique autodidacte de la céramique. Paulo Galvao De Almeida, choisit pour satisfaire sa passion créatrice de se former, aux Arts du verre, au centre européen de recherches et de formation aux arts verriers, de 1994 à 1996. Il crée son premier atelier à Nancy, où il développera un travail:

    De son passé d’électronicien il gardera le fil de cuivre, conducteur d’énergie, qui grâce à sa malléabilité lui permet de nous raconter des histoires en le gravant et le pliant dans le verre. Inspiré par l’Art Brut, ses créations gardent un esprit rebelle, loin des modes et des normes traditionnelles, il utilise un langage et des techniques qui lui sont propre. Ses créations doivent avant tout l’émouvoir il les crée pour lui, et si elles plaisent à d’autres; tant mieux.

    LE LOCAL

    LULU ZHANG

    Céramiste - aquarelliste

    Mon projet s’oriente autour de la phonie sociale. On ne voit pas ses têtes et ses corps, on voit juste les jambes car les gens se cachent cacher n’importe où ou n’importe quoi pour se protéger.

    Les sujets abordés dans mes travaux sont personnels et inspirés de mon vécu. La majorité de mon travail consiste à utiliser des techniques de sculpture de la céramique. A travers mes divers dessins et sculptures, je cherche à questionner la société dans laquelle on vit. Au premier abord, ces oeuvres sont agréables au regard, néanmoins lorsqu’on les examine de plus près, elles dérangent. La représentation de la peau humaine enflammée, irritée, parfois même ensanglantée symbolise la fragilité de l’homme dans une société violente. Les parties du corps sont associées à des éléments végétaux ; les éléments de la nature peuvent se retrouver personnifiés pour représenter la souffrance de l’humain, comme avec la sculpture des cornichons. Les médiums que je travaille le plus son l’aquarelle pour l’étude de recherche et la sculpture de céramique pour la réalisation finale. Mes sculptures sont en céramique émaillée, d’un esprit végétalmarin et composées d’un noyau central. Le travail que je présente est inspiré d’un rêve. Tout commence quand je décide de plonger d’une falaise dans une mer agitée. Je respire et nage dans les profondeurs des océans comme un poison. Au fond des abysses j’aperçois une porte au loin, légèrement entre ouverte, je me rapproche et regarde par la fente. Ce que je vois m’intrigue, la silhouette de dos d’une créature étrange, prenant la forme hybride d’un homme et d’un monstre. Il bouge sa tête et ses bras. Obnubilée par son geste, mon visage s’appuie sur la poignée entrouvre un peu plus la porte. Ce que je découvre me pétrie, cette créature est en train de dévorer un homme en choisissant méticuleusement chaque zone.Il mange petit morceau par petit morceau, une oreille, un petit doigt, le nez, ainsi de suite ...Soudain il sent ma présence, se retourne et me regarde droit dans les yeux. Un regard perçant et déterminé. Il lâche son repas instantanément et se dirige vers moi. Je m’enfuie aussitôt, je nage aussi vite et aussi loin que je peux. Fatiguée je me cache dernière un mur de corail. Terrorisée je regarde autour de moi. Il n’est plus là ! Un moment de répit.

    LE LOCAL

    MURIELLE BAUDIN

    Céramiste

    Depuis une bonne dizaine d’années, j’ai fait de la céramique ma passion. Après avoir participé à de nombreux stages auprès de professionnels de talent, j’ai perfectionné petit à petit ma technique pour me spécialiser aujourd’hui dans le RAKU qui est la catégorie de céramique que j’affectionne le plus. Je commence maintenant à vraiment maîtriser cette technique compliquée car le RAKU, c’est la magie du hasard. Les craquelures se forment sur les pièces par la magie de l’enfumage et elles apparaissent de façon aléatoire. Cependant avec l’expérience je parviens à gérer les craquelures pour obtenir les effets désirés. J’ai exposé mes pièces à maintes reprises notamment dans la région mais aussi à Riquewihr et en région parisienne. De plus, une galerie d’art de l’île de Ré m’a fait l’honneur de m’accueillir plusieurs années de suite (galerie Rousseau à Ars en Ré).

    LE LOCAL

    Dagmar HORNBERGER BRAUN

    Artiste franco-allemande née à Lage-Lippe en Allemagne et vivant à Nancy depuis une dizaine d’années.

    Influencée par l’écologie et la notion de recyclage, l’artiste met en scène des matériaux tels que le papier, le bois, le tissu et le carton en contournant leurs usages. Les colliers, bracelets, boucles d’oreilles et ceintures deviennent des objets iconiques qui s’inscrivent dans une nouvelle approche du bijou où texture, forme et légèreté imposent un rythme original et atypique.

    LE LOCAL

    MADELEINE M

    Tapisserie en ameublement

    Attirée par la décoration et le travail manuel, c’est après une année en Master art et industrie culturelle que l’intérêt de Madeleine Mangin s’est porté sur la tapisserie d’ameublement.Soucieuse de perpétuer le métier de son grand-père, tapissier-bourrelier, les formations en CAP et Bac Professionnel à Neufchâteau et Liffol-le-Grand, les nombreuses expériences professionnelles, ainsi qu’une formation concepteur-créateur à Vannes-le-Châtel, auprès de maîtres artisans d’art chevronnés, lui ont permis l’apprentissage des savoir-faire traditionnels et modernes, afin d’osciller entre la préservation du patrimoine et la création contemporaine.

    LE LOCAL

    LE LOCAL

    SILMË Création est né d!une rétrospective .

    En effet, c!est au cours d!un voyage d!un an en Australie que Dimitri LAMBERT décide de mettre toutes ses connaissances au service d!un seul projet.

    Amoureux de la nature, c!est tout naturellement qu!il s!est tourné vers les matières végétales et plus précisément les calebasses. Artiste, fils de menuisier, éclairagiste, il lui a fallu quatre années pour appréhender ce fruit et acquérir de nouvelles techniques.

    Quatre années d!expériences qui lui permettent aujourd!hui de vous proposer des lampes végétales haut de gamme.

    Autodidacte, il ne cesse de progresser et de repousser ses limites. Conscient du lien qui nous unit avec la nature, il se pose alors la question de l!impact qu!ont ses créations sur le monde. N!y a-t-il pas un moyen de concevoir des objets d!art haut de gamme en limitant un maximum les produits créer par l!homme ? Et si chacune de ses créations était composée à 90 voir 100 % de matériaux naturels, leur qualité serait-elle médiocre ? Après de nombreuses années de recherche et d!essais, la nature ne lui a jamais fait faux bon, tous les produits naturels qu!il utilise aujourd!hui ont des résultats bien supérieur aux produits de synthèse. C!est pourquoi, l!ensemble de ses créations sont conçues à partir de dame nature essentiellement.

    LE LOCAL

    MARTINE CASSAR

    Sculpture

    Sculpteur céramiste, je puise mon inspiration dans la nature, poésie et rigueur. Pour mes réalisations, j’utilise principalement comme technique des cuissons raku et le grès,Le travail du grès (cuisson haute température) permet de créer des pièces de grande soliditéqui pourront être mises à l’extérieur...

    LE LOCAL

    Françoise MARTEAU

    Créatrice de luminaires

    La terre est mère et matière. Au-delà de sa douceur au toucher, y sont enfouis bien des mystères, source de rêves et voyages.

    Depuis presque 30 ans, je la pétris, la modèle, la coule en moules de plâtre pour obtenir la forme. C’est ensuite que je l’ajoure minutieusement.

    Je crée mes lampes d’ambiance en céramique pour qu’elles inondent vos espaces de vie d’une atmosphère réconfortante et propice à la détente.

    LE LOCAL

    JANNET

    A travers mes « Mondes », je vous livre le mien : enchevêtré, hétéroclite et disparate. Un monde où les repères sont délibérément galvaudés, les perspectives vaillamment malmenées et les messages résolument détournés.

    La dérision et l'irrationnel organisent mes gestes et mes choix vers des compositions arlequines, pathétiques et souvent insolentes. Ma technique de découpage puis de collage de petites – voire de minuscules- parcelles d'images n'est sans doute pas étrangère à ma passion pour les « obscurs » et géniaux représentants de l'Art Brut.

    Modestie du matériau, saturation de l'espace, dilatation du temps...

    LE LOCAL

    MAU

    Artiste peintre

    MAU est la signature de l'ensemble de l'oeuvre d'Emmanuelle Henry, artiste peintre. Son travail puise ses inspirations graphiques dans les grands mouvements du début du 20ème siècle tels que le cubisme et le surréalisme.

    Des mouvements de prédilection pour l'artiste car ils ont engagés et marqués, autant que la photographie en a été un vecteur, la rupture avec la tradition classique et la peinture académique.

    Dans sa représentation technique, elle travaille à élaborer, en peinture, des rendus graphiques appliqués, emprunts cette fois, à des techniques contemporaines telles que l'art urbain ou l’art digital.

    L'élaboration d'une oeuvre nécessitant un temps important, elle décide, en octobre 2020, de quitter ses obligations professionnelles pour se consacrer pleinement à son travail de peinture.

    Emmanuelle Henry reprend le pseudonyme de MAU.

    A travers ses créations, l'artiste travaille, tant dans l'exigence picturale et technique qu'à travers son propos, à proposer au monde, le regard qu'elle porte et pose sur celles et ceux qui animent et fondent le sien.

    LE LOCAL

    Christine HOFFMANN

    Céramiste

    Sculptrice céramiste, je modèle le grès. Du grès noir, ocre, beige rosé, ou des terres mêlées. Je réalise des pièces uniques qui sont cuites à haute température. C'est un univers féminin, poétique et sensuel que j'explore.

    Les personnages que je modèle sont texturés et délicats. Les figures féminines travaillées dans le grès sont à la fois fortes, graves, délicates et fragiles. J'étire et je déforme, jouant avec la matière, les vides et la couleur. Dans l'imperfection des corps modelés, une beauté se révèle.

    LE LOCAL

    Grégory DUPONT

    Sculpteur

    Grégory DUPONT est à la base ingénieur en matériaux. Il a délaissé le monde des équations et des grandes séries de l’industrie automobile pour ne fournir que des oeuvres uniques ou en tirages très limités. Ce véritable sculpteur travaille avec tous types de matériaux. Du plâtre au silicone, il réalise lui-même ses moules. De la cire perdue au bronze ou au cristal, c’est aussi lui-même qui coule et peaufine ses réalisations.

    Tous les matériaux sont pour lui source d’apprentissage et d’improvisation : de la taille directe sur pierre ou du bois au modelage sur céramique, il réalise aussi des assemblages en acier inox ou en aluminium pour des sculptures monumentales.

    Son style, qu’il développe depuis seulement une quinzaine d’années, est original et remarquable. Il nous parle de l’Homme avec un grand H, mais aussi de la femme avec un grand F et plus encore de la relation entre les deux. Il n’hésite pas même à s’associer avec d’autres artistes pour montrer quelques exemples de relations possibles.

    Ses oeuvres aériennes, fluides et en mouvement sont souvent à la limite de l’abstraction. Les intentions et émotions qu’il laisse transparaître ne sont pas toujours évidentes à cerner en première lecture... pour justement nous inviter à prendre le temps de voguer dans notre propre imaginaire.

    LE LOCAL

    Monique LE PAIGE

    Artiste Peintre

    Sa vie professionnelle d’enseignante en maternelle, lui a permis d’aider de jeunes enfants à s’exprimer par la peinture, bien au-delà du souhait de représenter fidèlement la réalité. Les enfants et les Arts Premiers lui ont beaucoup appris.

    Elle aime travailler les couleurs, formes et matières pour donner une interprétation d’un monde intimiste et sensible –entre souvenirs réels et inventés-de son univers.

    Elle privilégie le geste et l’idée de donner de l’importance à la texture, de l’ensemencer de signes enfouis au plus profond qui se mêlent, s’entrelacent et partagent l’espace. Au-delà des thèmes et des techniques, que veut proposer cette peinture, sans jamais être sûre d’y parvenir : Des paysages imaginaires, les paysages de son âme, joies, émotions… Raconter des histoires et quelquefois, Ô miracle ! il ya plus à voir que ce que le peintre a voulu consciemment y mettre.

    LE LOCAL

    Claude SEMELET

    Plasticienne – Mosaïste

    Originaire de la Cité des images, ÉPINAL, dans les Vosges, j’ai débarqué un jour à NANCY, pour y mener des études artistiques à l’École des Beaux-Arts, et depuis, je n’ai plus quitté cette ville, enfin presque… Je me suis installée à LAXOU, dans une vieille demeure, ouverte sur les jardins bucoliques typiques de cet endroit. C’est là que sont nées mes Faisanes …

    La Faisane est rieuse, la faute au grelot qui lui fait office de Caboche, ainsi se révèlent bruyamment ses humeurs, pour, finalement se fendre … d’un sourire. Celles-ci sont sujettes au délire, à l’enthousiasme et semblent se réjouir d’avoir échappé à la casserole. Mais en réalité, elles n’ont pas échappé à mon oeil attentif, et l’imagination aidant, tout naturellement, les volatiles ont surgi d’une simple anecdote « de celles qui me travaillent un moment et qui aboutissent à une nouvelle aventure artistique ».

    … Ainsi est née, la Compagnie des Faisanes !... Déjà observée lors de l’exposition « Cette petite part d’oiseau qui est en nous ». Les matériaux utilisés sont ceux des chantiers auxquels j’ai longtemps participé (peintures murales, mosaïques, etc…), j’en ai conservé l’emploi de l’armature métallique, emmaillotée de bandelettes cimentées.

    LE LOCAL

    Sébastien NOACCO

    Sculptures lumineuses

    Du monde végétal, ces sculptures lumineuses ne proposent que l’évocation des formes, le sens n’est pas définitif…

    En laissant le champ libre à l’imagination, à la rêverie, on prend la liberté de remplacer la représentation par la présence…

    LE LOCAL

    Jean-Denis MOUSTY

    Céramiste

    « Terre d’ici et de partout, l’argile attend que nous la manipulions pour créer des objets. Des objets d’art, des objets pratiques, des objets usuels. Des objets pour se faire plaisir.

    Je réalise des objets en grès, dont la cuisson à hautes températures révèle le caractère affirmé de la terre. Ce sont des pièces artisanales et donc, par la magie du modelage à la main, uniques. Je les décline en collections de sculptures thématiques ou de petits objets usuels tels que vase, soliflore, ou encore coupelle et saladier.

    J’affectionne les pièces dont la matière première apparait encore, à la fois commune et précieuse, la terre révèle son caractère par ses creux et ses reliefs, ses accroches de lumières et ses ombres. Tendue, lissée, râpée, grattée, toutes les nuances de la matière apparaissent, parfois surlignées par quelques touches d’émaux ou d’engobes créés par mes soins à partir de produits naturels.

    Issus d’une pensée traduite par la main, figés par la flamme, les objets en céramique accompagnent l’humanité depuis la nuit des temps. De cette matière qui s’exprime, mon ambition est d’essayer d’en faire des objets qui vous parlent. »

    LE LOCAL

    Rachel BOUMEDIENE

    Céramiste

    Après un parcours professionnel de plusieurs années dans le domaine du secrétariat médical, j'ai pris la décision en 2018 de me reconvertir vers un métier où la créativité tenait un rôle essentiel. Attirée depuis longtemps par le travail de la terre et pratiquant les arts graphiques depuis de très nombreuses années, j'ai naturellement opté pour le métier de céramiste qui me permettait de combiner ces deux passions.

    Prise en charge dans le cadre du programme régional de formation aux métiers d’art de la région Grand Est, j'ai pu bénéficier d’une formation diplômante de plasticienne céramiste au Centre du CPIFAC de Velaine-en-Haye. A la suite de ce cursus, j'ai installé mon atelier à Laneuveville devant Nancy.

    Puisant mes inspirations pour les décors dans mon quotidien et dans la nature qui reste un thème de prédilection, je propose des créations uniques orientées vers l’utilitaire, les arts de la table ainsi que la décoration et l’artisanat d’art. Pour la réalisation de mes pièces, j'utilise différentes techniques du travail de la terre tel que le tournage, le modelage ou l’estampage et chacune de mes réalisations est décorée à la main à l’aide d’engobes et finalisée à l’aide d’un émail.

    LE LOCAL

    NELIA RAITSINA PETITJACQUES

    Plasticienne - Céramiste

    Mon goût pour la peinture et la céramique a débuté à mon enfance avec une formation en école des beaux-arts en Russie.

    En France, j’ai continué à développer mes connaissances dans ce domaine et j’ai passé un diplôme de Plasticienne Céramiste au CPIFAC.

    Le travail de la terre et de la décoration en général m’ont apporté une vision de paix et de couleurs sur le monde. J’ai appris durant toutes ces années que la terre faisait partie intégrante de la vie et qu’elle peut devenir rapidement une passion.

    Cette passion a vite été comblée par l’architecture ancienne et les décors que la nature nous propose à chaque instant. Il nous suffit de regarder autour de nous…

    Le grès, la porcelaine, la céramique et la peinture emplissent mon quotidien.

    LE LOCAL